PROJET

Située dans un quartier prestigieux et en croissance de Nicosie, principalement avec des maisons conventionnelles, la résidence privée sert les besoins d’un architecte d’intérieur, et cherche à établir une relation avec la nature, sans compromettre la vie privée des propriétaires, tout en créant un espace d’exposition pour sa collection d’art, unique dans son genre.
La topographie, la vue, l’orientation et le programme fonctionnel sont des éléments de conception .
La “Boîte d’Or”, un volume cubique à deux niveaux, avec un plan rectangulaire, tourne le dos à la rue située au nord, avec des ouvertures vers le sud, où un jardin paysager se dirige vers le sud, avec une préservation de la présence de la nature depuis le niveau de la rue.
L’idée de base du plan architectural était de créer des espaces ayant la même identité esthétique et étant harmoniques en termes d’exploitation, tout en restant isolés ou intégrés, si nécessaire, et s’ouvrant vers le jardin paysager au sud.
L’axe de base de la circulation est parallèle à la rue et au coté nord de la maison, et s’étend depuis la porte d’entrée, à travers l’espace “galerie” avec double hauteur linéaire, jusqu’à l’escalier linéaire qui connecte les deux niveaux, les salles, à l’étage supérieur avec la salle à manger, la salle de séjour et la cuisine, au rez-de-chaussée.
Les ouvertures réalisent la fonction d’encadrer l’environnement extérieur “construit” ou “naturel”, et de limiter en même temps les excès de clarté pénétrant partout. L’éclairage nocturne artificiel fonctionne de la même manière, care il est diffusé sur les surfaces de verre et sur des planchers en bois laqué, en se concentrant uniquement sur les oeuvres d’art.

Architecte

Epitessera Architects: George Georgiou, George Paroutis, Elena Parouti, Maria Charalambidou

Client

Utilisateur privé

Type de projet

Nouvelle construction

Année du projet

2008

Année d'achèvement

2010

Produit

Synua