PROJET

Une résidence privée située dans un environnement urbain. Une boîte blanche fermée, dépourvue d’éléments décoratifs et ornementaux. Ainsi apparaît la maison, à l’intérieur de laquelle de longues lignes horizontales se dévident en reliant l’habitation au milieu environnant et vice versa. Les ouvertures permettent à la lumière naturelle de pénétrer dans la structure ou à l’éclairage artificiel de filtrer à l’extérieur, tout autour, quand il fait sombre. Dans ce jeu d’intérieurs-extérieurs qui se compénètrent réciproquement se développe le concept du projet. Un projet qui utilise un langage minimaliste, presque monastique mais qui se rééquilibre à travers les rayons du soleil, qui en pénétrant dans les murs, créent mouvement et dynamisme dans un contexte qui par ailleurs est particulièrement méditatif. Les lumières et les ombres donnent vie dans cet espace si tranquille, à un chant harmonieux, une lyrique qui se diffuse dans les murs silencieux, mais en même temps, le jeu de surfaces verticales et horizontales, avec une cadence apparemment aléatoire, semble vouloir représenter le mouvement de la lumière. Espaces et lignes, méditation et dynamisme, intérieur et extérieur, luminosité et ombre deviennent l’expression d’un équilibre aussi subtile que profond.

Architecte

Pitsou Kedem

Client

Utilisateur privé

Type de projet

Nouvelle construction

Année du projet

2011

Année d'achèvement

2012